Vous avez prévu de racheter des trimestres manquants pour une retraite à taux plein ? La caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) a publié le prix du rachat des trimestres de cotisation à la retraite de base pour 2022.

Ce rachat est disponible pour les salariés qui ne disposent pas de dortoirs complets, sous certaines conditions. Le prix d'échange tient compte de l'âge et du salaire de l'assuré.

Les moins de 20 et 67 ans qui souhaitent augmenter la durée de leur assurance retraite peuvent racheter des cotisations trimestrielles, correspondant à des années d'études supérieures ou des années de non-cotisation. Il en est de même pour certaines périodes d'études, pour les enfants nounou ou hakis qui ont travaillé entre le 1er janvier 1975 et le 31 décembre 1990.

Rachat jusqu'à 12 trimestres. Le coût du trimestre de rachat dépend du salaire ou des revenus annuels du demandeur, de son âge et de l'option choisie (taux d'assurance et durée ou taux seul). La Caisse nationale de retraite a mis à jour ce ratio pour 2022 dans un avis publié le 20 janvier 2022. Vous pouvez vérifier les pourcentages qui s'appliquent aux demandes soumises en 2022.